[J564] Infiltration


(10 mars) – Ce n’est certainement pas la première fois que je l’écris, mais l’étanchéité à l’eau est un point a soigner particulièrement dans une maison en bois. En effet, comme il s’agit d’une construction sèche, il n’est pas possible de fixer les fenêtres à la structure à l’aide d’un mortier ou équivalent. Dans les nombreuses maisons en bois que nous avons rencontrées, l’étanchéité des fenêtres était le problème le plus fréquent. Et comme chez nous, les façades sud et ouest sont particulièrement exposées au vent (et à la pluie, donc), le risque est d’autant plus grand.

Et de fait, cela n’a pas manqué. En particulier, une fenêtre de notre chambre semble poser problème.

Bien entendu, le bardage n’a pas encore été posé à cet endroit. Mais le bardage n’est qu’une protection supplémentaire. La véritable peau de la maison, c’est le bien nommé “pare-pluie”, ainsi que la bande d’étanchéité placée entre le pare-pluie, le châssis et le seuil. Visiblement, il y a un défaut à ce niveau, puisque ce 10 mars, (jour de forte pluie et de grand vent), j’ai pu constater une belle infiltration.

Voici une petite vidéo réalisée pour donner une idée précise à l’architecte et au menuisier.


Catégories


Write a Comment

Prenez le temps de nous laisser un commentaire. SI vous le souhaitez, vous pouvez utiliser quelques balises HTML pour mettre votre texte en forme

Il faut être identifié pour poster un commentaire Cliquez ici pour vous identifier.

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à laisser un commentaire!